Créer son commerce en Chine

Créer son commerce en Chine

63 881

La création d’un commerce en Chine passe par le choix d’un statut juridique et l’enregistrement de votre société auprès des autorités locales et de tutelle.

Le reste dépend du secteur d’activité dans lequel vous souhaitez exercer. Par exemple, si vous souhaitez ouvrir votre boutique ou restaurant en Chine à Shanghai, cela peut se réaliser de deux façons :

Création d’une société chinoise

C’est la solution la moins onéreuse et la plus simple en termes de formalités administratives. Mais c’est aussi la plus incertaine car vous devez pour cela mettre la société au nom d’un(e) chinois(e) (ou d’une société chinoise partenaire). De plus, une telle entité ne peut pas transférer ses bénéfice à l’étranger.

Création d’une société étrangère : Wholly Owned Foreign Enterprise (WOFE)

(voir Wholly Owned Foreign Enterprise WOFE )

Possible depuis 2004 (ouverture du secteur du commerce de détail aux étrangers), cette solution est beaucoup plus lourde administrativement et nécessite un capital minimum conséquent (d’environ 1.1 million RMB à Shanghai) qui varie suivant l’endroit, le type d’activité, … En contrepartie c’est votre nom qui figure sur l’acte de création de l’entreprise dont vous êtes le propriétaire et vous pouvez rapatrier vos bénéfices à l’étranger.

Formalités de création d’une société étrangère de commerce de détail (prend environ 2 à 3 mois) :
- Il vous faut un bail (original) attestant que vous louez un local. C’est un prérequis nécessaire à toute demande d’approbation d’un investissement étranger.
- Vous devez constituer un dossier complet du projet rédigé en caractères chinois et le soumettre aux autorités pour que votre projet d’investissement obtienne les autorisations nécessaires.
- Si votre projet d’investissement obtient l’approbation de l’administration, vous pouvez alors procéder aux formalités d’enregistrement.
- Une fois votre enregistrement auprès de l’administration du Commerce accomplie et votre licence délivrée, vous devez alors vous enregistrer auprès des autres administrations (affaires sociales, fiscales, douanières, statistiques, …).

Il vous faudra obtenir des autorisations ou licences supplémentaires auprès des administrations compétentes si vous souhaitez vendre des produits au statut particulier (produits d’alimentation, produits frais, …).

Bref soyez patient et bien conseillé dans vos démarches et ne bâclez pas votre dossier.

Pour plus d’info:

« Ouvrir un point de vente à Shanghai »
Auteur : Mission économique de Shanghai
Editeur : UBIFRANCE
Référence : 227942021X
2006 – 162 pages
Disponible immédiatement par téléchargement ou en version papier pour 59,72 € HT
http://www.ubifrance.fr/ Section librairie.

Les modifications apportées en Août à ce Billet l’ont été notamment grâce à des précisions fournies par Greg Autef – CIProcess.

Les visiteurs qui ont vu ce sujet ont également consulté :

ARTICLES SIMILAIRES

5 250

25 599